In Ressources Humaines

« J’veux pas travailler, juste pour travailler, pour gagner ma vie, comme on dit. » Il semble que les paroles de La Complainte de la serveuse automate de la troupe Starmania soient toujours d’actualité. Dans le monde du travail ça a même un nom : l’expérience salarié. Eh oui, finie la carrière toute tracée au sein d’une même entreprise, la nouvelle génération d’employés veut donner du sens à son job, en multipliant les expériences professionnelles, et en privilégiant les start-ups plutôt que les grands groupes.

 

L’expérience salarié : définition et sondage à l’appui

Lame de fond des tendances du marché depuis quelques années, le concept d’« expérience salarié » mérite qu’on s’attarde un instant sur lui. Alors, de quoi parle-t-on exactement ? « C’est l’ensemble des interactions, expériences que vit le collaborateur au sein de l’entreprise, dans les moments clés de son parcours professionnel et de son quotidien. » définit Sophie Clejan, Directrice Expérience Salarié du Groupe Orange.

 

« Je voudrais seulement faire, quelque chose que j’aime, je sais pas ce que j’aime, c’est mon problème. » Ces paroles résonnent dans la tête des nouveaux employés. En effet, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Pour la cinquième année consécutive, Deloitte a sondé les Générations Y à travers le monde sur leurs aspirations, leurs sources de motivation et de satisfaction au travail, leur vision du leadership et de l’avenir, ainsi que sur l’engagement sociétal des entreprises. 7 700 membres de la Génération Y dans 29 pays différents ont répondu à cette étude et fournissent aux employeurs une feuille de route précise sur leurs attentes. Cette étude révèle que :

 

  • 56 % des jeunes issus de la Génération Y n’envisagent aucune collaboration avec certains employeurs en raison des valeurs ou de la conduite de ces entreprises
  • 49 % ont refusé des missions allant à l’encontre de leurs valeurs ou de leur éthique
  • 63 % estiment que leurs compétences en termes de leadership ne sont pas suffisamment développées
  • Deux tiers des membres de la Génération Y sont désireux de quitter leur entreprise d’ici 2020, et 44 % dans les deux prochaines année

 

L’expérience salarié : un dérivé de l’expérience client

La révolution digitale a offert au salarié un pouvoir de taille : il est désormais au cœur de l’entreprise. Pour que le client soit satisfait, il ne faut pas brûler les étapes : il faut commencer par satisfaire le salarié. D’abord, oui monsieur.

L’enjeu incontournable des RH est désormais l’expérience employé. Pour Stéphane Ingrassia, directeur marketing chez Docapost, « tout est parti de la relation client. Avec les outils mobiles, les clients se sont habitués à être informés en temps réel. Les entreprises ont dû adapter leurs process, les enjeux étant de fidéliser les clients, d’en gagner de nouveaux et de leur vendre d’autres services ou produits. Par la suite, on s’est rendu compte que cette adaptation aux usages digitaux du client nécessitait en interne une même logique. Cette symétrie des attentions a conduit, en partant de l’expérience client, à parler d’expérience salarié. » L’expérience salarié impacte donc fortement la performance économique de l’entreprise.

Le RH a vu au fil des ans son poste évoluer. Finie l’époque où il se contentait d’un travail purement administratif. Bonne nouvelle : nous ne sommes pas des machines. L’humain revient au cœur du processus entrepreneurial. Pour de vrai. Chiche ?

 

Call action téléchargement livre blanc professional branding

 

Les Ressources Humaines en mode Digital

La tendance de l’expérience utilisateur a le vent en poupe dans le monde du Digital, et l’on retrouve le même concept avec l’expérience employé, qui a la même finalité. L’UX (user experience) vise à améliorer l’expérience que peut faire un utilisateur d’une plateforme web, en créant une dynamique favorable à son parcours et donc donner du sens à son implication professionnelle.

 

« Qu’est-ce que je vais faire de ma vie ? Moi j’ai envie de rien, j’ai juste envie d’être bien »

Le bien-être en entreprise est fondamental aujourd’hui. Nous avons vu que les nouvelles générations de salariés n’ont plus peur d’avoir plusieurs vies professionnelles. Le changement est de mise. Le changement c’est maintenant, n’est-ce pas ? En 2017, à l’ère de la mondialisation économique et du numérique, la génération Y et la génération Z a fortiori cherchent le plaisir avant tout dans leur job. Il incombe donc au responsable Ressources Humaines de séduire ses jeunes recrues. Comment ?

L’expérience du salarié doit être positive à tous les niveaux du processus de recrutement. Le digital joue un rôle prépondérant dans cette quête : visite virtuelle des locaux, interview vidéo des différents managers, tout cela concourt à véhiculer une image moderne de la société, qui plus est, c’est la première idée que se fera le candidat. Esprit d’innovation, réactivité, organisation moderne, personnalisation et transparence sont les maîtres-mots pour séduire de futurs employés. Ils ne sont plus demandeurs d’emploi, ce sont de véritables offreurs de compétences.

« L’innovation digitale ne prend tout son sens qu’en reflétant un esprit d’innovation général, imprégnant aussi bien le management que la culture de l’entreprise et le design des locaux. Ces éléments sont décisifs pour l’engagement des salariés, qu’une expérience digitale positive ne peut garantir à elle seule. » rappelle-t-on chez Docapost. Et pas seulement lors du recrutement, cette impression initiale doit perdurer pendant toute la durée de travail que définira le contrat, et dans l’idéal, fidéliser sur le long terme son salarié, considéré plutôt comme un pourvoyeur de talent pour l’entreprise.

 

Le responsable RH en mode business partner

« J’ai jamais rêvé d’être une star, j’ai seulement envie d’être moi, ma vie ne me ressemble pas » Ca y est, je vous ai mis la chanson dans la tête ? Et pour ceux qui ne connaissaient pas, révisez vos classiques tout en apprenant des trucs cool avec moi. Bon, et pour que notre vie professionnelle nous ressemble, il faut s’en remettre aux Ressources Humaines.

Le RH doit s’occuper de gérer la carrière de ses collaborateurs, mais pas seulement. Il est important qu’il optimise leur gestion du travail pour en faire des salariés heureux et donc plus performants. Surtout, le responsable RH doit s’atteler à responsabiliser les salariés sur leur domaine de compétence, et améliorer la qualité de vie au travail.

L’expérience employé « doit pousser les dirigeants d’entreprises à instiller une plus grande créativité au sein même de l’entreprise, à niveau de sécurité constant, afin de dissuader les salariés de faire appel aux solutions externes non sécurisées » comme les adresses mails personnelles, explique in Numériques, Stéphane Richard, le PDG du groupe Orange. Apporter des outils de qualité pour faciliter le travail de ses collaborateurs est nécessaire au bon déroulement d’une expérience salarié réussie. OK, et dans les faits, ça donne quoi ?

 

ARTKeoS : des exemples de bonne pratique

« Il n’est pas de plaisir plus doux que de surprendre un homme en lui donnant plus qu’il n’espère. » C’est pas bibi qui le dit, c’est Baudelaire. Et chez ARTKeoS, on n’a pas attendu que le sujet de l’expérience salarié soit à la mode pour l’appliquer. Dans notre start-up, vous commencez à la savoir, l’humain est au cœur de notre organisation. Point de spleen chez nos collaborateurs que nous appelons joyeusement les Artees. Ici, pour qu’ils se sentent bien, qu’ils aient envie de venir y travailler tous les matins, nous avons sélectionné des critères drastiques. Sur lesquels nous ne reviendrons pas. Même sous la torture !

 

  • Un espace collaboratif, pour commencer : un lieu convivial au cœur de Paris qui fait le liant entre les collaborateurs en mission et ceux en poste
  • Une culture d’entreprise forte : pilier de la philosophie d’ARTKeoS, toute la société s’articule autour de l’humain via Le Contrat Social. Incubateur de Talents, ARTKeoS Digital Advisor accompagne ses collaborateurs dans le développement de leurs compétences et leur expertise.
  • Un Responsable RH : premier embauché chez ARTKeoS, le poste de responsable RH est la clé de voûte de notre organisation.
  • Un blog : qui met en avant l’ensemble des femmes et des hommes qui font et qui sont l’entreprise, via des portraits, des vidéos, des avatars.
  • Un agenda partagé et un réseau social d’entreprise sont nos outils du quotidien
  • Une vraie vie de famille, pardon, d’entreprise. Nos super-héros se retrouvent gaiement régulièrement.

 

Bon, et des exemples on en a des tas encore dissimulés sous le tapis, on ne va quand même pas tout vous révéler, laissons quelques (bonnes) surprises aux futurs Artees qui rejoindront l’aventure ARTKeoS. Vous l’aurez compris, l’expérience employé est incontournable aujourd’hui dans le management d’une entreprise.

A vous de vivre la vôtre, pleinement. Et restez connectés, bientôt un cas d’étude sur les bonnes pratiques d’ARTKeoS sur l’expérience employé.

Recent Posts

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Vous avez envie de nous rejoindre ? Alors pourquoi ne pas prendre contact ?

Start typing and press Enter to search

BOOSTEZ VOTRE CARRIERE !

Découvrez comment valoriser vos compétences et développer votre employabilité.
DECOUVRIR LE GUIDE
close-link

Restons connectés 😉

Recevez le meilleur de l'actualité IT et d'ARTKeoS
S'ABONNER
close-link